A la mémoire de Boudiaf .

    Pour que nul n’oublie !                                                                                                                                             Image de prévisualisation YouTube

 

Il y’a 18 ans,Boudiaf rentrait au pays pour le sauver du chaos.

mohamedboudiaf1.jpg

Le 16janvier 1992, après la démission du président Chadli Bendjedid, Mohamed Boudiaf est rappelé en Algérie pour devenir le président du Haut Comité d’État, en charge provisoire des pouvoirs de Chef d’État. Par son long exil, il apparaissait en effet paradoxalement comme un homme neuf, non impliqué dans les tribulations de la dictature algérienne et donc susceptible de sortir le pays de l’impasse. Souhaitant une Algérie démocratique tournée vers la modernité, il disait vouloir mettre fin à la corruption qui gangrenait l’État. Mais Mohamed Boudiaf est assassiné six mois plus tard, le 29 juin 1992, lors d’une conférence des cadres qu’il tenait dans la ville d’Annaba. Un sous-lieutenant du groupe d’intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, jeta une grenade et toucha mortellement le président. La motivation de son assassinat est sujet à controverse, entre la piste d’une action isolée commise par un militaire ayant des sympathies islamistes et celle d’un complot plus vaste impliquant des généraux de l’armée. Sans faire la lumière sur l’assassinat de Boudiaf, la commission d’enquête instituée par le gouvernement algérien écarte la thèse de “l’action isolée” d’un officier de l’armée ayant agi pour des motifs strictement religieux.

La rédaction (Synthèse sur Wikipedia).

a= »http://www.youtube.com/?v= momohameziane »][/gv]

PRESIFAURE |
John Cena |
DownPro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | melanie6415
| Actualités du Maroc et du m...
| clash03