Le développement économique, de la région vers la nation.

           Le développement économique génère des opportunités d’emploi et conduit à une amélioration de

l’éducation et de l’acquisition de compétences. Il représente un outil important de diminution de la pauvreté

et des autres conditions sociales menant à une mauvaise santé.

Inversement, une bonne santé est essentielle au développement économique si l’on tient compte du fait que

«la maladie réduit les probabilités qu’une personne prenne part à la main d’œuvre».

 Le développement économique englobe un éventail de pratiques visant la promotion d’une activité

économique plus intensive et avancée incluant le développement macro-économique et les développements économiques local et régional.

 Le moment semble plus propice aujourd’hui à des collaborations entre les grandes institutions de l’économie

sociale et les nouvelles initiatives de l’économie solidaire autour de finalités communes de démocratisation

du développement.

Pour se faire, elles ont, en premier lieu, engager une bataille sur la notion de développement.

 L’économie sociale et le développement local et régional, concrètement, sont des mobilisations sociales

autour de trois choses :

     1) un travail de mise en réseau

     2) des décisions stratégiques à prendre (par où et par quoi va passe le changement social)            

    3) des politiques publiques à construire

 

 Bref un travail de construction de la démocratie qui emprunte certes«de petites routes », mais c’est un

travail indispensable pour asseoir le développement d’une région, d’un pays, d’un continent.

Pourquoi ces petites routes sont-elles si importantes? Parce que les initiatives de l’économie sociale et le

développement locale et régionale, non seulement créent des dispositifs d’accompagnement des collectivités

en difficulté pour régler leurs problèmes, mais soulèvent la question de la gouvernance démocratique, de

l’aménagement des territoires et celle de la création de richesses c’est-à-dire du développement

d’entreprises.

 Parce que les initiatives de l’économie sociale et le développement local et régionale ne sont pas seulement

des résistances de la société à la crise de État et donc à la crise de production de services collectifs.

 Ces initiatives nous amènent à réinterroger le rôle du marché, de l’État et de la société civile.

Parce que les initiatives de l’économie sociale et le développement régional ne font pas que répondre à des

besoins sociaux.

Elles nous mobilisent afin de bâtir un rapport de forces permettant de faire déboucher celles-ci sur de

nouvelles politiques publiques.

Parce que l’économie sociale et le développement local, par delà la réponse à des besoins, nous amènent à la

nécessité de construire de nouvelles institutions (des institutions régionales)  pour assurer la pérennité des

activités générées et de la démocratie participative.

wahab

PRESIFAURE |
John Cena |
DownPro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | melanie6415
| Actualités du Maroc et du m...
| clash03